HomeActualitésConstruction de logements durables en Thurgovie

Construction de logements durables en Thurgovie

23 Novembre 2022
Deux immeubles d'habitation sont en cours de construction à deux pas de la gare d'Amriswil (TG). Ce chantier, un projet de cœur du maître d’ouvrage, marque le coup d'envoi de la revitalisation de l'ensemble du quartier. Il se distingue par ses exigences en matière de durabilité, notamment grâce au béton EvopactPLUS de Holcim (Suisse) SA, qui réduit les émissions de CO2 et préserve les ressources naturelles.


Pour le maître d'ouvrage Thomas Kraus, le projet d'Amriswil revêt une importance particulière, car il a grandi dans ce quartier et veut contribuer à insuffler une nouvelle vie à la Dianastrasse. Les deux bâtiments, construits au-dessus d'un parking souterrain déjà existant, ressemblent à première vue à des immeubles d’habitation tout ce qu’il y a de plus classiques, comme il en existe actuellement des centaines en Suisse. Mais là où le projet sort de l’ordinaire, c'est par l'importance qu’il accorde à la durabilité et cela commence par le choix du béton. « Dans le milieu de la construction, les mentalités sont en train d’évoluer à ce sujet », explique Michael Krüsi, responsable des ventes pour la Suisse orientale chez Holcim (Suisse) SA. « Comme la pose de panneaux solaires et de pompes à chaleur qui est désormais devenue chose courante, le recours à des matériaux de construction recyclés s’impose de plus en plus comme une évidence ».

 

Une construction durable grâce à EvopactPLUS


Sur le chantier de la Dianastrasse, c’est au béton recyclé EvopactPLUS de Holcim Suisse d’être mis à contribution. Il se compose essentiellement de trois éléments: le ciment Susteno, qui préserve les ressources naturelles et qui utilise comme additif des granulats mixtes provenant de bâtiments démolis, environ 40% de granulats primaires et 60% de granulats recyclés à partir de béton de démolition pur et de déchets de démolition mixtes. Pour Michael Krüsi, l'économie circulaire est le mot d'ordre du moment. « Autrefois, lorsqu'on démolissait une vieille maison, les matériaux de construction finissaient en décharge », explique t-il. « Aujourd'hui, ils sont triés par type, selon qu’ils soient en béton, en brique ou mixtes ». Ces matériaux de construction peuvent alors être réutilisés. Holcim les réceptionne sur différents sites à travers la Suisse et les traite par voie mécanique humide ou sèche. Les granulats qui en résultent remplacent dans le béton 25% des granulats primaires, sans faire de concession sur la qualité du matériau de construction. Le béton recyclé répond à toutes les normes, est strictement contrôlé et réagit comme n'importe quel autre béton lors de la pose. « Les possibilités d’application d'EvopactPLUS sont donc pratiquement illimitées dans la construction de bâtiments », selon Michael Krüsi.


Recyclage plutôt que mise en décharge


L'utilisation d'EvopactPLUS est doublement avantageuse en termes de durabilité. D'une part, le stock limité de granulats primaires est massivement préservé et, d'autre part, chaque tonne de matériaux de construction réutilisés permet d'économiser le peu d'espace encore disponible en décharge. « Pour ma génération, les réserves de granulats suffiront encore », déclare Krüsi, « mais il en sera tout autrement à l'avenir ». Selon lui, il est illogique de mettre en décharge de précieux matériaux de construction, alors même que le potentiel de recyclage des matériaux minéraux offre, en l'état actuel des connaissances, de belles perspectives. « Avec un cycle de rénovation des bâtiments d'environ 50 ans, le béton utilisé sur ce chantier pourra être un jour aussi réutilisé pour de nombreuses autres constructions », conclut Michael Krüsi.


image
Michael Krüsi, responsable des ventes pour la Suisse orientale, Holcim (Suisse) SA

Matériaux de construction Béton Béton de recyclage Durabilité EvopactPLUS Susteno

Contactez-nous

Contact

Suivez-nous

    • Téléchargements
    • Contacts
    • Sites